Les 20-30 ans épargnent plus que jamais (+infographie)

Les 20-30 ans épargnent plus que jamais (+infographie)

Seul un Belge sur cinq possède un compte-épargne dans une banque différente de celle de ses comptes courants

  • Ils sont parfois accusés de brûler la chandelle par les deux bouts. Mais rien n’est plus faux ! Les 20-30 ans déposent la moitié de l’argent qu’ils possèdent, voire plus, sur un compte-épargne.
  • Les Belges, toutes catégories confondues, placent un peu moins de la moitié (43 %) de l’argent qu’ils gagnent sur un livret d’épargne. Il s’agit uniquement de leur patrimoine financier, ce qui signifie que leurs biens immobiliers ne sont pas pris en considération.
  • Soulignons aussi que 57 % des Belges ont même l’intention d’accroitre leur épargne, même si épargner ne rapporte plus grand-chose vu les faibles taux.
  • Ceux qui pensent néanmoins que les jeunes adultes jettent leur argent par les fenêtres se trompent complètement : 83 % des jeunes ont l’intention de placer davantage d’argent sur leur compte-épargne au cours de l’année à venir, contre ‘seulement’ 58 % chez les personnes plus âgées.
  • Seul un peu moins d’un Belge sur cinq (17 %) possède un compte-épargne dans une banque différente de celle de ses comptes courants.
  • C’est ce qu’il ressort d’une étude récente menée par la banque d’épargne en ligne Santander Consumer Bank, active sur le marché belge depuis 2017.  
La Belgique demeure le pays de l’épargne par excellence. Au début de cette année, l’argent engrangé sur les comptes d’épargne représentait au total un montant de 270 milliards d’euros, soit un record absolu. Et cette tendance à l’épargne devrait clairement se renforcer en Belgique. Selon une nouvelle étude menée par Santander Consumer Bank en mars 2019, à laquelle 600 Belges ont participé, nous détenons en moyenne 43 % de notre patrimoine financier sur un compte-épargne.

Ce sont notamment les plus riches (52 %) et les plus diplômés (48 %), comme nous pouvions nous y attendre, qui détiennent une plus grande partie de leur patrimoine sur un compte-épargne. Les Bruxellois tirent manifestement leur épingle du jeu, suivis de près par les Flamands de Flandre orientale et de Flandre occidentale. En Wallonie, le compte-épargne suscite par contre moins d’intérêt. Cette étude met aussi en évidence le fait que ce sont les ménages qui placent une plus grande partie de leurs économies sur un compte-épargne par rapport aux célibataires et que ce sont surtout les parents célibataires qui placent une plus petite partie de leur argent sur un compte-épargne (28 %).

Lorsque l’on répartit les épargnants belges par catégories d’âge, l’on se rend compte que le livret d’épargne suscite l’engouement des jeunes. Les 18-24 ans ont déposé en moyenne la moitié (50 %) de l’argent qu’ils possèdent sur un compte-épargne. Chez les 25-34 ans, ce pourcentage grimpe même jusqu’à 53 %. Par comparaison, en ce qui concerne les personnes plus âgées, ce pourcentage oscille entre 38 et 42 %.  

Et la tendance à l’épargne va se renforcer

Force est de constater que les Belges n’ont pas l’intention de moins épargner, quelles que soient d’ailleurs les tendances économiques. En moyenne, 57 % des Belges déclarent vouloir accroitre leur épargne au cours des 12 prochains mois. Ce sont surtout les jeunes qui formulent ces bonnes intentions. Quelque 83 % des jeunes de 18 à 24 ans disent vouloir épargner davantage au cours des prochains moins contre 71 % des Belges âgés de 25 à 34 ans.

Mal connu, mal apprécié

Il est intéressant par ailleurs de souligner que le taux d’intérêt proposé par les banques sur les comptes-épargne joue un rôle important également dans le choix de celle-ci. Ou en tout cas, c’est ce que nous affirmons tous, haut et fort, car le moment venu, nous ouvrons généralement notre compte-épargne dans la même banque que celle où se trouve notre compte à vue, voire dans la banque où un compte a été ouvert à notre nom dans notre plus tendre enfance. Cela semble même être le cas lorsque le taux y est plus bas que dans une autre banque.

À cet égard, l’étude de Santander Consumer Bank met en évidence le fait que seul un peu moins d’un Belge sur cinq (17 %) a ouvert son compte-épargne dans une banque différente de celle dans laquelle il détient ses comptes courants.

Vous trouverez en annexe tous les résultats de l’étude.

Santander Consumer Bank

Santander Consumer Bank fait partie de la division Santander Consumer Finance, leader européen du secteur du crédit à la consommation, qui appartient entièrement au Santander Group, l’un des plus grands groupes financiers au monde.

Santander Group

Banco Santander (SAN SM, STD US, BNC LN) est une banque de détail et commerciale de premier plan fondée en 1857 et basée en Espagne. Elle est présente sur 10 marchés clés en Europe et sur le continent américain et constitue la plus grande banque de la zone euro en termes de capitalisation boursière. À la fin de 2018, Banco Santander disposait de 981 milliards d’EUR de fonds de clientèle (dépôts et fonds communs de placement), 144 millions de clients, 13 000 agences et 200 000 employés. Banco Santander a réalisé un bénéfice attribuable de 7 810 millions d'EUR en 2018, en hausse de 18% par rapport à l'année précédente.

Interlocuteur

Tobias Van Assche, Comfi

Tobias.vanassche@comfi.be

+32 476 60 48 03

A propos de Santander Consumer Bank

Santander Consumer Bank

Santander Consumer Bank est une marque commerciale de Santander Benelux SA, une banque enregistrée sous la juridiction belge. Elle fait partie du groupe Santander Consumer Finance, un leader européen dans le secteur du crédit à la consommation qui, à son tour, fait partie du groupe Santander, l’un des plus grands groupes financiers du monde en termes de capitalisation boursière.

Le Groupe Santander

Banco Santander (SAN SM, STD US, BNC LN) est une banque de détail et commerciale, basée en Espagne, avec une part de marché significative dans 10 pays principaux en Europe et en Amérique. Elle fait partie des plus grandes banques au monde en termes de capitalisation boursière. L’objectif du groupe est de contribuer à la prospérité des particuliers et des entreprises, et ce de manière simple, personnelle et transparente. Fondé en 1857, Santander détenait 1,52 milliard d'euros de fonds et gérait 125 millions de clients, 12.200 succursales et 188.000 employés à la clôture de 2016. Santander a réalisé un bénéfice attribuable de 6 204 millions d'euros en 2016, une hausse de 4% par rapport à l'année précédente.

Santander Consumer Bank
Avenue des Nerviens 85, B - 1040 Brussels